Villanovo - Location villa luxe


  • La Ferronnière : hôtel de charme dans les Ardennes Belges

    J’ai passé un superbe week-end en famille à la Ferronnière, dans les Ardennes Belges. Je cherchais une destination à moins de 3 heures de Paris, et j’ai été séduite par le descriptif de la ville de Bouillon « une ville francophone de Belgique, située en Région wallonne dans la province de Luxembourg. La localité est un centre touristique important, notamment pour son célèbre château qui domine la Semois du haut de son rocher. » Lorsque j’ai découvert le site de l’hôtel la Ferronnière j’ai été impressionnée par la déco, et j’ai eu très envie de réserver.

    Nous voilà donc partis, en voiture Simone, le petit ceinturé à l’arrière, avec des « c’est quand qu’on arrive ? » toutes les 5 minutes. Il faut dire qu’on le lui avait bien vendu ! Un château avec un spectacle de fauconnier ! Mais… on s’était un peu avancé… Car nous disposions de 2h50 pour ne pas manquer la représentation. Mappy annonçait 2h45 de trajet, sans embouteillages. On a foncé. Et on est arrivé ventre à terre, à la seconde près ! Sous un petit crachin qui ne nous a pas empêché de profiter de la représentation dans l’enceinte du château de Bouillon. Aigle, faucon, chouette… les rapaces évoluent au-dessus de nos têtes. Et les explications du fauconnier sont vraiment drôles. Pendant une demi-heure, on profite d’un spectacle inhabituel en plein air.

    La château-fort de Bouillon est impressionnant et vaut vraiment le déplacement. Surtout avec des enfants passionnés de Moyen-Age et de chevaliers. Les souterrains du château ont fait la joie de mon fils qui a joué à se faire peur, avec la projection de son ombre.

    Puis, nous avons pris la direction de l’hôtel la Ferronnière à quelques minutes en voiture. Et l’effet Waouh fût immédiat. Pour toute la famille. Un bâtiment ancien et une annexe (nous logions dans cette dernière). Avec des duplex dernier cri entièrement aménagés par les propriétaires.

    Nous logions dans un superbe appartement sur deux étages avec terrasse sur la forêt. En rez-de-chaussée, la chambre parentale, le coin salon et la salle de bains ultra-moderne (douche et baignoire). Avec une domotique très moderne (je me suis d’ailleurs un peu emmêlée dans les boutons, surtout lorsqu’il a s’agit d’allumer en pleine nuit !).

    A l’étage, l’espace enfants, cosy et superbement aménagé.

    La décoration du lieu est à la fois simple et raffinée. Et les propriétaires sont discrets et charmants. Je ne vous parle pas de la propreté… surprenante quand on sait qu’on est à la campagne, dans une maison. 

    Nous avons eu la chance de dîner sur place, c’est Monsieur qui est aux commandes. La salle de restaurant est adorable. Nous avons suggéré à notre fils de remettre à plus tard son numéro de Spiderman qui saute de table en table. Avec plus ou moins de succès… Cela s’est terminé par un jeu vidéo sur mon téléphone. Parce que je n’en pouvais plus de répéter « repose les décorations mon chéri, ce n’est pas ta chambre, on n’est pas chez nous ». Je crois que nos voisins de table ont apprécié. Sauf quand mon fils a brusquement mis le son à fond. Passons.

    Dans l’assiette, tout était parfait. Toute la famille a apprécié. On ne nous a pas proposé de menu enfant, et c’était tant mieux. Un peu inquiète je dois bien l’avouer, j’ai été bluffée : mon fils a TOUT mangé, et découvert au passage des saveurs nouvelles. La petite soupe d’asperges et le chaud froid de foie gras en apéritif étaient délicieux. Et le pain maison nous a laissés sans voix : au parmesan, céréales ou de campagne. Encore chaud. Avec un beurre de folie.

    L’entrée était jolie et succulente : poisson fûmé et petits légumes. 

    Suivie d’un bouillon de canard aux saveurs asiatiques. Intéressant, mais un chouia trop salé pour moi (je sale généralement très peu).

    Le suprême de volaille était d’une tendresse extrême, et les asperges exceptionnelles. On s’est tous régalé.

    La figue rôtie en dessert était accompagnée d’une glace très crémeuse à la fleur de Semois. Très original, doux et onctueux.

    Autant dire que nous avons fait un festin. Et ce n’était pas fini. Le petit déjeuner du lendemain nous a réservé de belles surprises. Notamment le chocolat chaud fait maison, et les croissants aux amandes encore tiède.


    Nous étions les plus matinaux, seuls dans la salle (ce qui n’était pas pour me déplaire !). Le service était digne d’un 5 étoiles, c’était le comble du raffinement.


    Les mets étaient variés et délicats : jambons, fromages, saumon, confitures maisons, petits pains… un rare moment de détente. Toujours dans une ambiance feutrée et chaleureuse.

    Nous avons fait une petite balade digestive dans la propriété. Mon fils a joué avec le Labrador de la maison. L’aire de jeux était trempée par la pluie de la veille. Mais aux beaux jours, cela doit être bien agréable.

    Compter 405 euros la nuit pour un samedi de Mai (par exemple) incluant le duplex pour 2 adultes et 1 enfant de 4 ans, demi-pension incluse. Un peu plus cher si vous avez plusieurs enfants. Sachez que les suites en duplex peuvent accueillir les familles jusqu’à 5 enfants, c’est tellement rare ! Et le supplément par enfant est très modique.

    Nous sommes partis à regret de cette très belle maison, avec le sentiment d’avoir passé un très bon moment tant sur place que dans la charmante petite ville de Bouillon.  C’est une destination méconnue et idéale pour un week-end en famille. 

    Pour réserver :
    LA FERRONNIERE
    Voie Jocquée, 44
    B-6830 BOUILLON (Belgique)
    Tél. +32 61 23 07 50

    Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

    3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le votre.

    1. leroy marc
      Publié dans 19/04/2017 le 15:17

      Merci ESTHER .B pour avoir aimé et adoré ma petite ville de Bouillon , perle de la Semois , a Bientôt Marc

      • Publié dans 19/04/2017 le 16:56

        C’est tout naturel Marc, Bouillon mérite vraiment d’être découverte !

    2. johanna
      Publié dans 21/04/2017 le 07:38

      Magnifique merci je cherche une idée pour le week end de l ascension en plus c est les 40 ans de mon mari fan de chateaux je réserve la Ferronnerie