Villanovo - Location villa luxe


  • Ma reconversion dans l’immobilier chez Keller Williams

    Cela fait 15 ans que je travaille dans le tourisme. Tour à tour auto-entrepreneuse, soutenue par un investisseur, salariée dans une agence de voyages… ma carrière a été pleine de rebondissements. Et maintenant, à 45 ans, il est temps pour moi de me réorienter. Je ne vous apprends rien, si je vous dis que le tourisme traverse une période difficile. Mes réflexions m’ont poussée vers le métier d’agent immobiler, car les qualités requises ressemblent beaucoup à celles attendues dans l’univers du voyage : écoute, sens commercial, connaissances techniques et juridiques, sur mesure, rigueur, aisance avec les chiffres…

    Les agents immobiliers jouissent (parfois) d’une mauvaise réputation (expertise discutable, manque d’honnêteté etc.) et j’ai eu envie de prendre le contre-pied. Mon pari : gagner la confiance de mes futurs clients en sachant de quoi je parle, et en défendant véritablement leurs intérêts comme je l’ai toujours fait dans ma carrière.

    Mon choix s’est porté sur Keller Williams, un réseau d’agents Américain implanté en France depuis 2016. Pourquoi eux ? Pour la qualité de leurs formations et le fait qu’ils disposent de locaux pour se retrouver entre agents et recevoir les clients. Il existe de très nombreux réseaux mais la plupart sont moins qualitatifs. Après une longue étude de marché, Keller Williams s’est imposé comme une évidence…

    Après 5 semaines intensives de formation, on est véritablement armé pour entamer une solide carrière dans l’immobilier. Les formateurs sont des professionnels qui ont réussi, leur discours est efficace, les jeux de rôle sont très pertinents. Pas de blabla à la française, mais des méthodes très cadrées et pratico-pratiques. On est tout de suite dans le vif du sujet et la quantité de notions à retenir est certes impressionnante mais surtout vraiment utile.

    Le modèle économique, comme dans tous les réseaux, repose sur une rémunération à la commission : pas de vente, pas de revenus ! Il faut d’ailleurs partager ce que l’on gagne avec son “market center” (établissement avec lequel on a signé le contrat). J’ai choisi de travailler chez KW Fortis Immo dans le 2e arrondissement de Paris, au métro Etienne Marcel. Il existe des markets center partout en France, dont plusieurs à Paris. Celui pour lequel j’ai opté est dirigé par une femme formidable (Nathalie Naccache) qui est depuis 30 ans dans l’immobilier. Elle a choisi de rejoindre Keller Williams en 2019 alors qu’elle était sous l’enseigne Century 21. Cette personnalité inspirante est véritablement bienveillante, et elle donne le ton à son market center.

    Des coachs sont attribués aux agents commerciaux, et les suivent tout au long de leur apprentissage (et même après). Une partie des revenus générés leur est rétribuée, mais leurs conseils sont prodigués gratuitement. C’est donc une rémunération “au résultat”.

    Il est encore trop tôt pour m’avancer, mais je ressens déjà une grande satisfaction à évoluer dans l’univers de l’immobilier. Les rendez-vous avec les vendeurs, les échanges avec les acheteurs, la découverte du métier, les discussions avec les confrères… On est bien loin de la vie de bureau classique, de 9h à 18h. D’ailleurs, on gère son emploi du temps comme on le souhaite (mais ne rêvons pas, moins on travaille, moins on gagne sa vie 🙂 )

    J’ai déjà plein d’anecdotes amusantes à raconter, ce sera l’objet d’un futur article, certainement !

    Spécialisée dans les transactions d’appartements à Paris, je me ferai un plaisir de vous aider dans vos projets immobiliers, ou même échanger sur ma reconversion dans l’immobilier chez Keller Williams. N’hésitez pas à m’envoyer un mail à esther.baruchel@kwfrance.com ou à m’appeler au 06 65 19 20 05.

    Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.