Blog

Villanovo - Location villa luxe


  • Dîner-Test la Terrasse du Vraymonde Paris

    J’ai découvert un lieu parisien magique, à la fois restaurant gastronomique et romantique, bar élégant et branché, et hôtel de luxe hors du commun. Cet endroit m’a fait oublier tout repère de lieu et d’espace, le temps d’une soirée, et j’ai très envie de vous faire partager cette expérience au Vraymonde, le restaurant du Buddha Bar Hotel.

    Tout commence par une très belle entrée, dans la classieuse rue d’Anjou, à deux pas de la Madeleine et du Palais de l’Elysée. Portier et voiturier nous accueillent, avec un franc sourire. Une équipe chaleureuse et joviale nous souhaite la bienvenue et nous installe dans la cour pavée du restaurant, où bougies, arbustes et lanternes créent une ambiance paisible et agréable, au son d’une musique lounge. Pour la petite histoire, nous sommes dans  l’ancienne propriété d’Augustin

    Blondel de Gagny, intendant du roi Louis XV. La soirée commence par un délicieux cocktail (un Fizzynger : racine de gingembre et morceaux de citrons verts écrasés, sirop de cannelle, jus de pomme et Ginger Ale), accompagné d’une petite bisque de homard. S’ensuit un homard bleu poêlé en salade, vinaigrette de citron vert (aussi joli que goûteux) puis un Burger d’agneau de lait d’Occitanie confit, confiture d’oignon rouge, légumes croquants. L’agneau est fondant, peu gras, les petits légumes sont divins. L’appétit commence à manquer, mais je craque tout de même pour un Moelleux « Manjari » aux amandes croustillantes et glace gianduja, d’un raffinement extrême. La chef, Rougui Dia, n’en est pas à son coup d’essai (puisqu’elle a œuvré pendant de longues années dans les cuisines de Petrossian). La soirée s’étire, au doux son de la musique, l’air est frais, on oublie qu’on est à Paris, on se laisse bercer par le discret va et vient des serveurs.

    Un petit mot ça et là, un sourire, le personnel est bien présent mais le service n’est pas ampoulé. Ce lieu rare combine l’élégance, le raffinement, et une décontraction de très bon ton. Mes converses blanches ne jurent pas avec le décor.

    Puis, vient l’heure de la visite du Buddha Bar Hotel, tellement original. Il aura fallu 4 ans pour que le projet voit le jour, sous la forme de 56 chambres dont 19 suites. Le style est très étonnant, asiatique chic (avec ses dragons, ses tonalités rouge laqué, ses salles de bains au luxe inoui) mais aussi très parisien (avec ses moulures au plafond). Certaines suites sont très impressionnantes, par leur décoration et leur superficie (185 m2). On oublie – une fois encore – que l’on est à Paris, on se sent vraiment ailleurs, lorsqu’on se balade dans les couloirs jaunes et noirs.

    Pour un établissement ouvert depuis à peine deux mois, il semble bien rôdé.

    La soirée se termine par un verre au bar «le QU4TRE», intimiste et dépaysant à souhait. Un cocktail à base de concombre vraiment rafraîchissant, préparé par un barman très engageant. Et puis, il faut partir, quitter ce lieu féerique, en se promettant de revenir. Avec l’envie de partager ces instants merveilleux !

    A noter que la terrasse en teck du Vraymonde sera encore plus merveilleuse en Octobre, avec ses essences exotiques. Réservez vite une table, car la terrasse est éphémère (jusqu’à fin Octobre). Cependant, le restaurant le Vraymonde (partie intérieure) est ouvert toute l’année. Compter en moyenne 75 euros pour un dîner entrée/plat/dessert (hors boisson) :

    LE VRAYMONDE – Restaurant du Buddha Bar Hotel
    4 rue d’Anjou
    75008 Paris
    01 55 35 36 82

    Article rédigé en Août 2013 sur mon ancien blog.

    Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. Rétrolien: Brunch au Vraymonde Paris | Le Blog d'Esther B.

Vous aimez Le Blog d’Esther B ?