Villanovo - Location villa luxe


  • Dîner “Maille” au restaurant Clandé Paris

    Je reçois jeudi matin un mail m’annonçant que j’ai gagné un dîner pour 2 au restaurant le Clandé à Paris 12e. L’invitation provient de la marque Maille et le concept semblait très séduisant : un menu réalisé par un grand chef en utilisant les moutardes et vinaigres Maille. Le chef japonnais Masayuki Shibuya – après une brève recherche sur Google – mérite le déplacement à lui seul : talentueux second d’un grand chef étoilé.   

    Je suis arrivée devant un bien discret établissement. Tout en longueur, cet ancien restaurant japonnais au style simple et épuré, avec une devanture en néon, ne laisse pas présager de la qualité du repas. Nous étions une vingtaine de personnes, tous gagnants du concours Maille. Sur la grande tablée, des sacs élégants aux couleurs de la marque contenant de fines moutardes. Chacun est sur son 31.

    20151008_200801

    La mise en bouche est prometteuse : petite madeleine à… la moutarde ! Rapidement, la dynamique et souriante serveuse apporte la Truite de Banka, tomates green zebra, concombres chlorophylle et moutarde morilles et chablis. Une merveille ! Le poisson cru était fondant, et l’accompagnement très subtil. Les tomates juste acides, comme il fallait.

    Truite de Banka, tomates green zebra, etc.

    Truite de Banka, tomates green zebra, etc.

    Le velouté de potimarron, glace à la moutarde à l’ancienne m’a transportée : une douceur inégalée et des saveurs riches en différents arômes. La glace est presque à température ambiante, elle fond avec douceur. Je me croirais dans un excellent restaurant étoilé, vraiment.

    Velouté de potimarron, glace à la moutarde à l'ancienne

    Velouté de potimarron, glace à la moutarde à l’ancienne

    Le Saint Pierre, mais, encre de seiche est très honorable, bien qu’un peu sec (trop cuit ?), à mon goût. En quantité très étudiée, afin de ne pas “saturer” au milieu du repas.

    Saint Pierre, mais, encre de seiche

    Saint Pierre, mais, encre de seiche

    L’Agneau de lait, navets, sauce moutarde noix de coco et colombo repart en cuisine, car trop saignant à mon goût. Il revient à point, comme je l’aime. Fondant et très doux. Malgré la cuisson un peu “juste” des navets – un peu croquants – ce plat est une belle réussite, tout en délicatesse. Peut-être que la sauce aurait mérité d’être en plus grande quantité, et plus relevée, mais c’est un détail.

    Agneau de lait, navets, sauce à la moutarde noix de coco et colombo

    Agneau de lait, navets, sauce à la moutarde noix de coco et colombo

    Les pommes caramélisées, mascarpone à la fève de tonka m’ont bien fait plaisir ! Un dessert très gourmand et sain à la fois. Comme à mon habitude, j’en aurais bien repris un deuxième !

    Pommes caramélisées, mascarpone à la fève de tonka

    Pommes caramélisées, mascarpone à la fève de tonka

    Enfin, la glace au vinaigre balsamique de modène, figues marinées, était étonnante. Trop acide pour moi, je n’ai pas su l’apprécier, mais j’ai trouvé l’initiative intéressante. Mon voisin de table répétait en boucle “qu’est ce que c’est bon ! qu’est ce que c’est bon !”, preuve en est que tous les goûts sont dans la nature.

    Glace au vinaigre balsamique de modène, figues marinées

    Glace au vinaigre balsamique de modène, figues marinées

    Je suis repartie comme en apesanteur, l’esprit léger et l’estomac ravi. Au fait, j’allais oublier l’essentiel : je n’aime PAS la moutarde, a priori (sauf avec un bon hot dog, tous les 36 du mois).

    Ce menu offert par Maille est habituellement proposé au tarif de 55,50 euros eau minérale incluse, ce qui en fait un excellent rapport qualité-prix. Vous ne pourrez pas le découvrir puisqu’il était éphémère, mais vous pouvez en revanche réserver une table au Clandé, sans nul doute un des (très) grands restaurants de demain.

    Un grand merci à Maille et au chef Masayuki Shibuya pour ce voyage culinaire inoubliable.

    Pour réserver :
    Le Clandé8, rue Crozatier
    75012 Paris
    09 80 68 08 08

     

     

     

     

    Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

    Un commentaire a été rédigé, ajoutez le votre.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    1. Viviane
      Publié dans 12/10/2015 le 09:53

      Dommage j’aurais aimé déguster ce merveilleux repas tout moutarde !!! J’habite le 12eme arrondissement je vais aller diner dans le resto qui sera j’espère aussi intéressant même sans le menu Maille car j’adore la cuisine franco-asiatique concoctée avec finesse.