Catégories
Restaurants à Paris et ailleurs

Dîner-test Restaurant les Bouquinistes Paris

Par cette soirée d’été caniculaire, je craignais que l’appétit ne me manque, pour apprécier à sa juste valeur le dîner aux Bouquinistes, restaurant sous la houlette de Guy Savoy. C’était sans compter sur la magie des plats qui nous fûrent servis ce soir-là.

Commençons par le commencement : une jolie devanture vitrée, bâche chic noire et blanche, le long des quais près de la place Saint-Michel. Un accueil simple et chaleureux, et une table chic et sobre, dans un cadre intime. On nous apporte la carte, et on nous demande si l’on a des restrictions alimentaires. Je me retiens de dire que je n’aime pas le poisson cru, ni les abats, je préfère me laisser surprendre et risquer de « tomber » sur un produit que je pense ne pas aimer. La haute gastronomie a cela de magique que, finalement, tout peut être bon, même ce que l’on n’apprécie pas à l’origine (pour preuve, l’émouvant pigeonneau au foie gras de chez Lasserre).

Après une agréable coupe de champagne, un maquereau grillé, pastèque, yuzu nous est servi. Magnifique. Aussi beau que bon. Les saveurs sont puissantes, c’est peut-être ce que j’ai préféré du repas (sans dénigrer les autres plats !). S’en suit un  Thon mi-cuit aux épices, aubergines fumées, vinaigrette d’étrilles : je vais au-delà de mes préjugés, et je me lance, le poisson est tendre et fin, une jolie surprise. Le plat du jour arrive sur la table : Barbue rotie, girolles, couteaux de mer et yuzu. Un délice. Champignons fondants, cuisson parfaite. Puis vient la Selle et ris d’agneau roti, jus d’un navarin, gnocchetti tomates-basilic. J’ai goûté le ris, mais j’avoue que je n’ai pas réussi à le finir, surement à cause de l’idée que je m’en fais; c’est un peu farineux. J’ai largement préféré la selle d’agneau – servie à point à ma demande – fondante à souhait. Et pour finir : Vacherin fraise-rhubarbe, crème hibiscus; un des meilleurs desserts que j’ai jamais dégusté, léger et aérien.

Maquereau grillé, pastèque, yuzu
Maquereau grillé, pastèque, yuzu
Thon mi-cuit aux épices, aubergines fumées, vinaigrette d'étrilles
Thon mi-cuit aux épices, aubergines fumées, vinaigrette d’étrilles
Barbue rotie, girolles, couteaux de mer et yuzu
Barbue rotie, girolles, couteaux de mer et yuzu
Selle et ris d'agneau roti, jus d'un navarin, gnocchetti tomates-basilic
Selle et ris d’agneau roti, jus d’un navarin, gnocchetti tomates-basilic
Vacherin fraise-rhubarbe, crème hibiscus.
Vacherin fraise-rhubarbe, crème hibiscus.

Ce fabuleux repas était accompagné d’un Quercy Blanc mémorable. Autant que cette soirée, qui n’est pas sans rappeler celle chez Guy Savoy. Une belle découverte dans un quartier très touristique.

Pour un dîner d’exception (menu dégustation à 89 euros) :
Les Bouquinistes
53 Quai des Grands Augustins, 75006 Paris
01 43 25 45 94

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

2 réponses sur « Dîner-test Restaurant les Bouquinistes Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.