Villanovo - Location villa luxe


  • L’Atelier Carnem : excellent restaurant carnivore

    Quand on pense restaurant de viande, spontanément, on se dit Hippopotamus. Pas franchement gastronomique. Alors, si une furieuse envie de manger une bonne entrecôte vous prend, direction l’Atelier Carnem. Niché dans une petite rue touristique du 5e arrondissement de Paris, ce restaurant saura vous surprendre. Tant par sa déco mi-montagne mi-plage – avec ses tables en bois massif et son sable fin au sol – que par l’originalité de son concept.

    L’Atelier Carnem : excellent restaurant carnivore. La carte est courte et incite au voyage. Elle se veut lascive, avec ses “préliminaires” en guise d’entrées, mais aussi ses “infidélités” (poisson, salade). Nous avons opté pour la Bellota 36 mois tranchée à merveille et servie avec un pain très croustillant. Fin, peu gras, le jambon d’exception est une excellente entrée en matière (24 euros).

    Les viandes, baptisées “Barback” sont véritablement exceptionnelles. Je me suis laissée tenter par l’entrecôte Uruguay Black Angus (36 euros). Sur les conseils avisés de la serveuse, j’ai choisi la cuisson “Saignant Plus”. Je m’apprêtais à commander à point, mais on m’a dit que leurs viandes étaient bien meilleures un peu moins cuites. Je me suis donc laissée guidée. Et bien m’en a pris ! Une viande ultra fondante.

    Je n’aime pas les viandes trop fortes, mais il y en a pour tous les goûts : Australienne, Argentine, ou même Japonaise (si vous souhaitez goûter au Wagyu, une viande très rare et persillée).

    La cuisson est au choix : plancha ou barbecue. J’ai opté pour la deuxième option. Accompagnée de frites maison à la graisse de boeuf et de canard, et de légumes bio à la plancha.

    Mon ami, qui n’est pas fan de viande rouge (mais que faisait-il dans ce restaurant ?) a préféré commander un T-bone de veau “sous la mère” sauce crème aux morilles. Saignant plus également, sur les conseils de la serveuse. J’en ai pris une bouchée. Quelle tendresse, quelle finesse !

    Pour accompagner ce repas gargantuesque, nous souhaitions une eau gazeuse aux bulles fines. On nous a recommandé une eau italienne (14 euros) véritablement épatante. On est loin de l’eau de Perrier !

    Et avant de s’attaquer au dessert, petite halte pour découvrir les toilettes… avec vue sur la cave à vin ! N’étant pas grande amatrice de ce doux breuvage, je sais qu’une bonne viande rouge peut être sublimée par un vin d’exception. Avis aux connaisseurs !

    Et pour finir en beauté, bien que l’appétit vint à manquer : un coeur coulant aux framboises et glace nougat (11 euros). Promesse tenue : le chocolat onctueux se déverse lorsqu’on plante la cuillère dans le gâteau. Un goût intense.

    Mon convive s’est orienté vers la Crêpe Suzette (13 euros) flambée en salle au Jack Honey. Un bien joli spectacle ! Et un dessert excellent, apparemment.

    La cuisine ouverte sur le restaurant rajoute une petite touche de modernité et d’originalité.

     

    Si le déjeuner revient certes plus cher qu’à l’Hippopotamus, on comprend aisément pourquoi. Un vrai voyage gastronomique dans un cadre qui invite à l’évasion. 

    Pour réserver :

    Atelier Carnem 
    5, rue du Pot de Fer
    75005 Paris
    +33 (0)1 72 34 56 94

    Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.