Villanovo - Location villa luxe


  • Week end en famille au Futuroscope

    Cela fait un moment que n’ai rien écrit dans mon blog. Il faut dire que le confinement n’a pas été propice aux sorties, je manquais donc d’inspiration enfermée chez moi ! Dès que cela a été possible, j’ai organisé un week-end en famille au Futuroscope de Poitiers.

    Samedi 13 Juin, premier jour de réouverture, j’y étais ! J’avais envie d’organiser un week-end familial et gastronomique. Comme je connaissais déjà ce parc, il fallait apporter de la découverte.

    Nous voilà donc partis en voiture, depuis Paris, le vendredi après-midi. Quatre heures plus tard, nous arrivons dans une zone industrielle bien moche où j’ai réservé deux nuits au Novotel. Je me motive en me disant que c’est le meilleur hotel du coin, à 10 minutes à pieds du Futuroscope. La réceptionniste est crispée, cela se sent derrière son masque. Le check in est expéditif. On ne m’informe pas que la chambre ne sera pas faite durant le séjour pour cause de Covid, on me tend un petit papier que je ne lis pas, où cela est noté. J’aurai bien aimé que l’info me soit donnée de vive voix. Je n’aurai pas pris la box de petit déjeuner en chambre (car cela a mis des miettes partout !). Et je n’aurais pas mis la serviette de toilette au sol, en attendant qu’elle soit changée.

    Mais ce n’est pas le plus important ! Nous avons été dîner dans le centre-ville de Poitiers, à 20 minutes en voiture. J’avais réservé un établissement très bien noté sur Tripadvisor : l‘Essentiel. En faisant une petite recherche, j’ai trouvé que le chef avait fait ses classes chez les plus grands, et que la déco était sympa.

    Nous avons été très bien accueillis, on nous a emmenés dans une très jolie salle originale et colorée.

     

    Pour un premier repas au restaurant post-confinement, on ne pouvait pas rêver mieux ! Tout, de l’entrée au dessert, était excellent. Des saveurs comme on en retrouve que dans les restaurants étoilés. J’ai eu la chance d’en découvrir quelques uns, et c’était la même sensation. Un vrai feu d’artifice en bouche. Le menu du soir entrée-plat-dessert est à 38 euros. Plus que raisonnable, au vu de la qualité.

    Pour commencer, j’ai choisi la rillette de cabillaud. Subtil, vraiment bon.

    Le demi magret de canard, jus à la framboise, duo d’aubergine et tomate était mémorable. Super bien cuit, tendre. L’aubergine est mon légume préféré, autant dire que je me suis régalée.

    En guise de dessert, j’ai commandé une Pavlova (mon péché mignon !). Citron, meringue, chocolat, quel délice…

    Le menu enfant est top, avec de vraies frites maison, un steack haché bien tendre. Mon fils était ravi, détendu, et les deux heures passées à table ont été vraiment agréables. Si vous avez des enfants, vous savez que sorti du Mac Do qu’on avale en 20 minutes, il n’est pas évident de les faire rester assis sans jeu vidéo ou tablette !

    Poitiers est une ville charmante, et la balade digestive d’après dîner nous a bien plu. Si vous y passer, c’est au restaurant l’Essentiel qu’il faut réserver !

    La journée du samedi au Futuroscope a été très sympa. Nous avons pu faire de nombreuses attractions, du fait du nombre réduit de visiteurs. 5000 personnes maximum (Covid oblige), et j’ai eu écho que seules 3500 avaient fait le déplacement. Quand on sait que l’été, il peut y avoir des pics à 20 000 personnes par jour !

    6 attractions phare se réservaient via une application capricieuse. A deux reprises, le délai d’attente a été prolongé sans raison ! En logeant au Novotel, la distance était suffisamment courte pour que l’application me géolocalise avant l’ouverture du parc. Résultat : dès 8h30 du matin, j’ai pu réserver des tickets ! Je suis globalement satisfaite, mon fils a pu faire 3 fois la Machine à Voyager dans le temps. Une vraie chance de vivre cette expérience avec les Lapins Crétins, assis sur une cuvette de toilettes (si, si !). Je me suis fait violence en testant l’Extraordinaire Voyage. Je pensais que cette attraction où on survole le monde allait me donner le vertige. En fait, pas du tout, et c’est vraiment féérique. Les préparatifs m’ont un peu inquiétée, notamment la vérification a plusieurs reprises de la ceinture de sécurité et le sol qui se dérobe sous nos pieds !

    Comme je connaissais déjà le parc, je voulais me focaliser sur ce que je n’avais pas encore expérimenté. Le film Dans les yeux de Thomas Pesquet est magique. On découvre le quotidien du spationaute dans sa navette, durant 6 mois. De quoi susciter des vocations chez les enfants dans la salle !

    Et puis, les attractions pour les plus jeunes, dont Sauvetage Academy… Très fun mais qui trempe les chaussures…

    Après une longue journée à harpenter le parc, nous sommes repassés à l’hotel pour nous changer, avant de ressortir dîner. Là encore, une très belle découverte ! Le petit bouchon est situé à 5 minutes en voiture du Futuroscope. Dans une zone commerciale (il faut connaître, on ne vient pas dîner ici par hasard). La déco est super sympa et le patron est un passionné de vin.

    A l’origine, ce restaurant était destiné aux personnes qui travaillent sur la zone commerciale. Mais très vite, il a été victime de son succès et s’est rempli midi et soir. Il faut dire que tous les ingrédients du succès sont réunis : une carte courte, avec des produits locaux, de très bons vins, un service efficace et chaleureux.

    Les salades sont ultra fraîches et généreuses, avec de bons ingrédients. On est loin de la salade au chèvre parisienne, avec beaucoup de salade, une tomate molle et un morceau de fromage industriel sur du pain insipide. Au Petit Bouchon, c’est une salade gourmande de haute voltige !

    Idem pour le café ou thé gourmand. Habituellement je ne m’y risque pas car je sais que la plupart du temps, ce sont des verrines et macarons surgelés. Et là, quel bonheur ! Des fraises magnifiques, plusieurs petits desserts fait maison (dont un pain perdu au caramel beurre salé qui m’a émue !).

    A noter que le restaurant propose aussi un concept de vin à emporter. 

    Une cuisine bien maîtrisée, simple mais pas simpliste. De quoi terminer en beauté ce week-end en famille au Futuroscope !

    Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le !

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.